• Pour changer le monde, faut-il se changer soi-même ?

    Une question, à mon sens fondamentale pour la pacification du monde !

    En effet, le monde est la somme d'individus porteurs d'histoires personnelles, familiales, sociales, historiques chargées de blessures, de conflits, de mal être qui cherchent à s'exprimer à tout prix pour s'en dégager ! Comment ? Par la colère, la petite violence, les grandes violences, les guerres ! Seule une transformation vers la paix intérieure de chacun peut amener une transformation vers la paix du monde.

    La réponse pour moi est sans aucun doute une évidence ! Une conviction !  
    Le premier réflexe de l'être humain en difficulté, en souffrance, est d'aller chercher un ''Sauveur '', une « Sauveuse » qui sera chargé (e) de l'aimer, de le satisfaire, de le sauver ! De quoi ?? De lui même !!! Mais ça ne fonctionne pas ! Insatisfaction ! On ne peut sauver l'autre sans son consentement ! On ne fait pas le bonheur des gens malgré eux !
    Un autre réflexe est celui du « faire », de s'agiter. Un moyen de fuite bien connu ! Fuir dans les compensations (consommation, argent, alcool, nourriture excessive, drogue). Fuite de ses difficultés existentielles, de son errance, de son malheur, de ses insatisfactions ! Tout ça inconsciemment bien sûr !!!
    Le fond du problème ! L'insatisfaction de l'être !
     
    Mais ces solutions n'en sont pas !!!
    La solution est de prendre conscience de nos conflits intérieurs ! Pour cela un petit retour sur soi ou plutôt un grand s'impose !!
    L'ennui c'est que la religion catholique nous a appris à ne pas nous occuper de nous ! C'est égoïste !!! Ne t'écoute pas, mais écoute l'autre, aide le, sauve le !!! Une contradiction énorme !
    En effet si la première personne à écouter c'était soi même pour justement trouver son équilibre intérieur, la paix, la sérénité le bien être ! Le « Bonheur » ?? C'est bien un minimum que de se servir en premier, d'être son meilleur ami ! Comment aider l'autre véritablement, d'une façon juste et saine quand on n'a pas été capable de le faire pour soi même, quand on ne s'aime pas ! Plus on est comblé, plus on est en mesure de donner, et de vivre en paix !
    On n'est pas disponible pour l'autre lorsqu'on est encombré par ses propres difficultés, sa colère, ses conflits inconscients....Dans ce cas si on donne, ce n'est qu'un prêt et non un don ! Il vaut mieux un égoïsme bienveillant qu'une générosité piégée !
    Bizarrement, les textes religieux disent aussi : « Aime ton prochain comme toi même » ! 
    Il faut donc commencer par là ! Ce n'est pas inné ! Ça se travaille !
     
    « Rien en dehors de toi ne peut t'apporter la paix » (Ralph Waldo Emerson, philosophe américain du 19ème siècle) 

     

    Tant que nous ne faisons pas cette introspection, cette remise en question de soi, ce retour sur soi, ce nettoyage qui bouscule, qui dérange, rien ne peut changer ! C'est une illusion de le croire ! Vaste programme qui conduit l'individu vers plus de paix, de sérénité, d'humilité et surtout de lucidité !!!
    Seul ce chemin conduit vers le changement du monde ! Chacun d'entre nous peut choisir le chemin de la paix ou de la guerre ! Les petits ruisseaux font des grandes rivières ! Les conflits mondiaux sont la somme des conflits individuels non résolus.

     Carl GUSTAV JUNG parlait d'inconscient collectif. 

    La joie est communicative, la peur, la colère le sont aussi ! Nous sommes tous reliés !!
    Les conflits que nous vivons dans le couple, dans la famille, au travail, etc... sont nos propres conflits intérieurs que nous projetons vers l'extérieur ! C'est un symptôme !
    L'autre devient un bouc émissaire ! Pratique ! C'est de sa faute !!! « Il ou elle a dit, a fait....!!! » C'est plus facile de désigner un coupable que de se responsabiliser !!! Et l'autre se défend, accuse à son tour, c'est un piège infernal qui nous conduit au malheur, à la destruction !

    La tendance de l 'être humain à se complaire dans le conflit, la plainte, à être victime, nous donne un sentiment d'intensité. Tout simplement prouver que l'on existe ! Et pour cela le combat est ouvert. Certes il y a des petites violences et des grandes violences ! Violences conjugales, abus de pouvoir, guerres, terrorisme ! Le système est le même ! Le terrorisme un signal d'alarme ! Renforcez les systèmes de sécurité, arrêtez les personnes soupçonnées, et le problème restera entier ! Tant que les causes ne seront pas traitées pour les éradiquer, le problème subsistera ! Quel est le remède ? Toujours le même ! Se mettre à l'écoute de la souffrance intérieure, qu'elle soit individuelle ou collective pour comprendre ce qui se cache derrière ! La paix mondiale résultera d'une pacification intérieure des êtres ! Personnellement, je n'ai jamais vu quelqu'un d'heureux agresser, insulter, maltraiter un autre individu ! Non ça n'existe pas ! J'irai plus loin encore. L'état de la planète est la conséquence directe  de la manière dont nous nous traitons, dont nous traitons l'autre, les animaux...etc. Le Miroir de notre vie intérieure !

    S'écouter, s'entendre pour pouvoir entrer en "RELATION" dans la paix ! Sans gagnant ni perdant ! Cela passe par la relation que nous avons avec nous mêmes ! Dans le respect de soi donc de l'autre.
    Une attitude citoyenne ! Le meilleur de soi au service de tous ! (Thomas d'Amsenbourg ). Du Je au Nous ! Une intériorité citoyenne, spirituelle.
    Alors oui pour changer le monde il faut se changer soi même. Pas facile mais tout à fait possible.
    Je pense que de plus en plus d'êtres humains ont conscience de cela ! En effet les livres, les conférences, les séminaires de développement personnel se multiplient !
    L'être humain s'est perdu dans "le faire", dans une course sans fin, dans la compensation en consommant ou plutôt en hyper-consommant ! Cette course infernale a conduit la planète là où elle en est, course vers quoi ! Le Bonheur ! (quête de sens). Course sans fin puisque nous ne cherchons pas au bon endroit !!!
    L'accumulation d'objets, d'activités ne comble pas le vide ! Ce fameux Bonheur il faut le chercher à l'intérieur de soi !
    Ça me fait penser à ce conte : C'est l'histoire d'un homme qui a perdu ses clés dans la nuit ! Il les cherche sous un réverbère. Un policier passe et lui demande ce qu'il fait. Je cherche mes clefs. Vous les avez perdues là ? Non, mais là il y a de la lumière !
    C'est ce que font les êtres humains ! Résultat les insatisfactions grandissantes entraînent de la colère, de la rancune, de la violence !
    "C'est en vain qu'on cherche au loin son bonheur quand on oublie de le cultiver en soi même". (Jean Jacques ROUSSEAU) Nier un problème fait de nous le gardien de ce problème ! Lorsqu’on ne voit pas le problème on ne voit pas non plus la solution !
    L'ex président de la CROIX ROUGE internationale Cornelio SOMMARUGA fait une suggestion. Outre la mondialisation de l'économie,dit-il, nous aurions intérêt à parler de la mondialisation de la responsabilité : tant que chacun ne se sentira pas responsable de tous les autres, il n'y aura pas de paix sur terre !

    En conclusion, n'hésitons pas à faire ce travail pour notre bien être et celui de tous !

     

                                                                                                                                 Josette Saint-Marc

    « Compte-rendu de la réunion du 14/03/2015 : "Est-ce un devoir pour l'homme d'être cultivé ?"Comment améliorer le fonctionnement des démocraties ? »

  • Commentaires

    1
    soulat daniel
    Mardi 14 Avril 2015 à 16:47

     

    En italique quelques remarques au regard des parties du texte de Josette ci dessus :

     

    Le premier réflexe de l'être humain en difficulté, en souffrance, est d'aller chercher un ''Sauveur '', une « Sauveuse » qui sera chargé (e) de l'aimer, de le satisfaire, de le sauver ! De quoi ?? De lui même !!!

     

                            è Le meurtri a besoin d’un exutoire et de l’écoute.

     

    Le fond du problème ! L'insatisfaction de l'être !     

     

    è Parfois due à des incompréhensions, il faut donc  améliorer la communication interpersonnelle, par ailleurs l’insatisfaction provient souvent du fait de ne pas avoir de satisfaction, pour cela il faut s’investir, sans pour autant attendre tout des autres, ni de la reconnaissance. 

     

    La solution est de prendre conscience de nos conflits intérieurs ! Pour cela un petit retour sur soi ou plutôt un grand s'impose !!                 

     

                            è La tendance est à l’estime de soi, et à l’intelligence émotionnelle. 

     

     « Rien en dehors de toi ne peut t'apporter la paix » (Ralph Waldo Emerson, philosophe américain du 19ème siècle)                            

     

    è Il s’agit là de la paix intérieure, et la paix intérieure est obtenue en partie par des éléments  extérieurs, par exemple l’amour, la culture.

     

    L'autre devient un bouc émissaire ! Pratique ! C'est de sa faute !!! « Il ou elle a dit, a fait....!!! » C'est plus facile de désigner un coupable que de se responsabiliser !!!  

     

    è D’accord sur le fait qu’il faut se responsabiliser, et non se sentir responsable de tous les autres comme indiqué à la fin du texte.

     

    S'écouter, s'entendre pour pouvoir entrer en "RELATION" dans la paix ! Sans gagnant ni perdant ! Cela passe par la relation que nous avons avec nous mêmes ! Dans le respect de soi donc de l'autre.

     

                            è D’accord c’est nécessaire mais pas suffisant, il faut de la confiance. 

     

    Une attitude citoyenne ! Le meilleur de soi au service de tous ! (Thomas d'Amsenbourg ).

     

                            è D’accord très bien, citoyenneté entraine droits et devoirs.

     

    Alors oui pour changer le monde il faut se changer soi même. Pas facile mais tout à fait possible.

     

                            è D’accord sans vouloir changer les autres.

     

    L'accumulation d'objets, d'activités ne comble pas le vide ! Ce fameux Bonheur il faut le chercher à l'intérieur de soi !

     

                            è Tout en étant ouvert sur l’extérieur en ayant de l’altruisme. 

     

    C'est ce que font les êtres humains ! Résultat les insatisfactions grandissantes entraînent de la colère, de la rancune, de la violence !

     

    è Souvent générées par de la jalousie, de l’envie, de l’inculture, de la soif de pouvoir.

     

    Nous aurions intérêt à parler de la mondialisation de la responsabilité : tant que chacun ne se sentira pas responsable de tous les autres, il n'y aura pas de paix sur terre !

     

    è Chacun doit être avant tout responsable de lui-même en assumant la conséquence de ses actes, être responsable de tous les autres ne serait-ce pas le rôle d’un rédempteur ?

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :